Testez gratuitement

Fraude au président : comment détecter les types d’attaques les plus répandus par MailSecure | Temps de lecture : 4 minutes

Fraude au président : comment détecter les types d’attaques les plus répandus

MailSecure
20 avril 2023 | Temps de lecture : 4 minutes

La fraude au président est considérée comme l'une des menaces les plus importantes en matière de cybersécurité pour toutes les organisations, quelle que soit leur taille.

En effet, cette forme d'attaque a déjà causé des pertes financières considérables, atteignant plus de 43 milliards de dollars entre 2016 et 2021. Si vous avez déjà été confronté à un message frauduleux envoyé par une personne se faisant passer pour un dirigeant de votre entreprise, vous comprenez sans doute les risques liés à cette forme d'attaque et son efficacité redoutable. De nos jours, les hackers ont de plus en plus recours à la fraude au président pour accéder à des informations sensibles, effectuer des virements frauduleux ou mener d'autres actions malveillantes.

Lisez la suite pour découvrir les dangers de cette menace et les mesures que vous pouvez prendre pour protéger votre organisation.

Comprendre la fraude au président : de quoi s'agit-il

La fraude au président, également appelée fraude au PDG, est une forme de cyberattaque au cours de laquelle des pirates informatiques se font passer pour des dirigeants d'entreprise afin de convaincre les employés de divulguer des informations confidentielles ou de réaliser des transferts de fonds. Cette méthode est considérée comme une forme de spear phishing et utilise des tactiques d'ingénierie sociale telles que la création d'un sentiment d'urgence pour maximiser son efficacité.

Qu'est-ce que l'hameçonnage ciblé ou le whaling

Le whaling, contrairement à la fraude au président, s'attaque directement aux cadres dirigeants en se faisant passer pour des entreprises ou des partenaires légitimes. L'objectif est de les inciter à effectuer des virements ou à divulguer des informations sensibles. Les attaquants utilisent des données personnelles sur leur cible pour envoyer des liens de phishing ou des pièces jointes contenant des logiciels malveillants, qui permettent de récupérer des informations ou de compromettre des systèmes.

Comment la fraude au président peut coûter cher aux entreprises

La fraude au président peut avoir un coût considérable pour les organisations, ce qui les pousse à l'intégrer dans leur stratégie de cybersécurité.

En plus des pertes financières, cette attaque peut entraîner la compromission des identifiants, la divulgation d'informations sensibles, le chantage et l'infection de systèmes. Pour éviter ces conséquences délétères, il est crucial que votre organisation soit informée des techniques utilisées par les hackers et sache comment les détecter.

Les indices permettant de détecter les deux types de fraude au président les plus fréquents

La fraude au président, également appelée fraude au PDG, est une forme de cyberattaque au cours de laquelle des pirates informatiques se font passer pour des dirigeants d'entreprise afin de convaincre les employés de divulguer des informations confidentielles ou de réaliser des transferts de fonds. Cette méthode est considérée comme une forme de spear phishing et utilise des tactiques d'ingénierie sociale telles que la création d'un sentiment d'urgence pour maximiser son efficacité.Le phishing et le spear phishing sont deux types d'attaques courantes en matière de cybercriminalité.

Le phishing consiste à se faire passer pour une entreprise de grande envergure et à envoyer des messages à un grand nombre de destinataires, sans cibler personne en particulier. Le but est de convaincre un petit pourcentage d'utilisateurs de fournir des informations confidentielles. En revanche, le spear phishing est une attaque ciblée qui vise des personnes spécifiques. Les pirates accumulent des informations sur leurs victimes avant de leur envoyer des messages personnalisés. Contrairement au phishing, ces e-mails ne contiennent généralement pas de liens ou de pièces jointes malveillantes, ce qui les rend plus difficiles à détecter. Les attaques de spear phishing ont souvent pour objectif de pousser la cible à divulguer des informations sensibles ou à effectuer une action qui peut causer des dommages financiers, des fuites de données ou des compromissions de comptes.

Comment se protéger contre la fraude au président ?

Former les employés à détecter la fraude au président

Les attaques de fraude au président suivent souvent un schéma similaire, ce qui les rend plus facilement repérables. Par exemple, les hackers utilisent souvent le pretexting, une technique d'ingénierie sociale visant à créer un lien de confiance avec la victime en suscitant un sentiment d'urgence. En formant vos employés à identifier et à gérer correctement ce type de message, vous pouvez réduire considérablement les risques d'une telle attaque.

Sensibiliser les utilisateurs est essentiel, mais toutes les formations ne se valent pas. Pour maximiser l'efficacité de vos initiatives, remplacez les simulations génériques et les formations formelles par des formations personnalisées et automatisées

Optez pour une solution de cybersécurité intelligente basée sur l'IA pour protéger votre messagerie et votre entreprise

La technologie de pointe et l'Intelligence artificielle (IA) intégrées à notre solution Cloud anti-spam MailSecure permettent de bloquer instantanément une large gamme d'attaques, y compris le phishing, le malware, le ransomware, le spear phishing, les virus, le spam et le DDoS over spam.

Les dernières publications

Testez gratuitement MailSecure

Contactez-nous !

Created with Visual Composer